Bugnes ou oreillettes

Ce sont des beignets de carnaval.  La bugne rivalise avec l’oreillette : la première est moelleuse, quand l’autre est craquante. Les deux sont délicieuses. En fait comme toujours, tout est affaire de goût et de patrimoine culinaire. Dans le Midi, pour mardi-gras, on trouve toujours des oreillettes sur les tables de goûter. Ceci dit, la bugne y trouve aussi sa place. Il faut dire que cette spécialité du duché de Savoie a voyagé du centre-est jusqu’au Sud pour être adoptée dans un peu toutes les régions de France. Son coeur tendre a chaviré plus d’un gourmand.

et mes Merveilles…!

Mes merveilles à moi , ce sont des beignets de carnaval crousti-moelleux à souhait. Mes petits secrets de fabrication  ?  Une recette de pâte facile à travailler et un tour de main : pour un beignet de carnaval bien croustillant, il faut étaler la pâte le plus finement possible, pour un beignet plus souple, on laisse un peu plus d’épaisseur.  Attention, la cuisson compte aussi :  blancs ils seront souples,  dorés craquants.

Beignets de carnaval revisitée façon Lameilleurecette

Ingrédients :

  • 600 g de farine
  • 1/2 sachet de levure
  • 3 œufs
  • 80 g de beurre
  • Zeste de citron jaune et ou d’orange
  • 2 cuillères a soupe de fleur d oranger
  • Sucre vanillé 1 à 2 sachets
  • 60 gr de sucre
  • Pincé de sel
  • sucre glace
  • huile neutre pour la friture

Préparation :

  1. Faire fondre doucement le beurre sans le laisser colorer.
  2. Dans une grande terrine, mettez les oeufs entiers, le sucre en poudre et le sucre vanillé, l’eau de fleur d’oranger, mélanger, ajouter le beurre fondu, puis la farine, le sel et la levure tamisés ensemble au dessus de la préparation.
  3. Pétrir la pâte à pleines mains pendant au moins vingt minutes. Votre boule de pâte doit être souple ; si la pâte est trop sèche ajouter du lait, si elle est trop liquide ajouter un peu de farine ; il faut que la pâte ne colle plus au doigt, ni à la terrine.
  4. Laisser reposer au moins deux heures.
  5. Partager ce pâton en plusieurs morceaux que vous étendrez l’un après l’autre, au rouleau sur une table enfarinée, sur 2 ou 3 millimètres d’épaisseur. Découpez à la roulette des bandes de 3 à 4 cm de largeur et faites des formes selon votre choix (triangle, rectangle, losange…). Incisez chaque oreillette avec la pointe d’un couteau dans le sens de la longueur.
  6. Faire chauffer le bain de friture et plongez les y 5 minutes en les retournant entre temps. Égouttez-les sur du papier absorbant.
  7. Dégustez-les tièdes ou froides, simplement saupoudrées de sucre glace. Régalez-vous

meilleure recette d'oreillettes provençales

Il faut plus de technique pour réussir des Oreillettes. L’oreillette est le beignet traditionnel du Sud de la France, une douceur de carnaval, qui représente le pain riche pour marquer la fin du carême.  On la trouve aussi sur les tables de Noël avec les treize desserts.  Ces  oreillettes ce sont celles de mon enfance… J’adore ! Fines, craquantes, croustillantes.

Voici la meilleure recette d’oreillette testée et approuvée par mes soins :

Mention spéciale pour

Vous cherchez d’autres recettes de beignets… ? Surfez sur le tableau le Pinterest de lameilleurecette “Beignets galeries : Donuts, Churros & Co…”

2 commentaires sur “Bugnes, Oreillettes provençales, merveilles…farandole de beignets de carnaval du Sud

    1. Christel, l'auteur de ce blog

      merci! Je confirme, c’est une recette très dangereuse : difficile de s’arrêter quand on commence à piocher dans le plat 😉

Laisser un commentaire